Principe
Principe de la corrélation d'images "2D"

Les déplacements (dans son plan) de la surface plane d'un objet sont déterminés en suivant la déformée de la texture aléatoire de son image.

Une caméra numérique enregistre les images. L'algorithme utilise une fenêtre de corrélation paramétrable ou "imagette" pour comparer deux images :

Imagettes


Le traitement de deux images, l'une considérée comme « Référence », l'autre comme « Déformée », permet de construire le champ de déplacement :

Corrélation 2D

Principe de la corrélation d'images "3D"

Principe de la corrélation 3D

Les déplacements dans l'espace de la surface quelconque d'un objet sont déterminés en suivant la déformée de la texture aléatoire de son image.

Deux caméras numériques constituent un système stéréoscopique et le profil de la surface est reconstitué par triangulation.

Le traitement de deux paires d'images, l'une considérée comme « Référence », l'autre comme « Déformée », permet de construire le champ de déplacement en trois dimensions.

Le système stéréoscopique est étalonné à l'aide d'une "mire" plane placée dans la zone de mesure selon différentes positions.

Les repères de cette mire étant parfaitement définis, le logiciel calcule les relations matricielles qui relient le champ de position spatial avec les coordonnées planes des deux images des caméras.

Un couple de points [(x1,y1),(x2,y2)] des images des caméras 1 et 2 correspond à un point unique de l'espace, de coordonnées X, Y, Z dans le référentiel de travail.

Principe de la triangulation



Référence bibliographique : "Image Correlation for Shape, Motion and Deformation Measurements", Sutton/Orteu/Schreier, Editions Springer, 2009